si + futur ?

< Previous | Next >

demha

New Member
Arabe
Salut à tous
Je veux savoir est ce que on peut dire "Si tu iras à paris " au lieu de "Si tu vas à paris" sachant que celle-là exprime une action au future par rapport à celle-lci
Merci d'avance
 
  • demha

    New Member
    Arabe
    parfois je trouve sur le web des phrases qui j'arrive pas à comprendre
    par modèle "je viens demain" ce n'est pas correct de dire " Je viendrai demain " ?
     

    Nicomon

    Senior Member
    Langue française ♀
    Salut demha et bienvenue sur le forum :)

    Oui, il est tout à fait correct de dire : « Je viendrai demain ».

    Pour revenir à la question initiale... c'est à cause de « si » que tu ne peux pas mettre le futur.

    Il serait correct de dire par exemple : quand tu iras à Paris, si tu y vas un jour...

    Ce fil te sera peut-être utile : FR: If you get home first, can you take the trash out?
     
    Last edited by a moderator:

    janpol

    Senior Member
    France - français
    les journalistes de radio et tv emploient de plus en plus souvent "si + futur" (ça ne prouve pas que c'est correct)
    exemple : si le Président sera à Berlin demain, le Premier Ministre, quant à lui, se rendra à Madrid
     

    Nicomon

    Senior Member
    Langue française ♀
    Ici, c'est différent. Le « si » n'est pas hypothétique.
    À mon avis, cette construction est assez rare. C'est un peu comme dire : S'il est vrai que le Président sera à Berlin demain, le Premier Ministre...

    Il en est d'ailleurs question dans le fil que j'ai mis en lien au post #4. Merci pour la correction, MC. ;)
     

    tosamja

    Senior Member
    Serbian - Bosnia
    J'ai entendu plusieurs fois qu'on n'utilise jamais le futur après "si", au sens hypothétique. Pourtant, je ne suis pas sûr quelle impression exactement donne une phrase comme ça à une oreille francophone:

    J'espère que ce livre te plaira si tu aura le temps de le lire.

    Je pense qu'on devrait dire "si tu as le temps...", n'est-pas ? Mais quant à la phrase cité, est-ce que c'est juste horrible, quelque chose que normalement on n'entendrait jamais ?
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    si + futur ne vas pas, effectivement.

    Note : Que A ait le temps de lire un livre ne conditionne pas réellement le fait que B espère que le livre plaira.

    - Avec le présent de l'indicatif et en modifiant la phrase :
    Si tu as le temps de lire le livre la semaine prochaine, il devrait te plaire comme je l'espère.

    -Avec le futur :(le subj. est normalement de mise et je me demande si ça passe :eek:)
    Sous /à condition que tu auras le temps de le lire, j'espère
    À supposer que tu auras le temps de lire le livre, j'espère qu'il te plaira.

    Moyennant que tu auras le temps ..., le livre va te plaire. Du moins je l'espère.

    Alternatives :
    - le subjonctif : Le lire devrait te plaire comme je l'espère, à condition que tu aies le temps de le lire jusqu'au bout (véritable condition)
    - le conditionnel : Au cas où tu aurais le temps de finir de lire le livre, j'espère qu'il t'aura plu (probabilité)
     

    janlock

    New Member
    tchèque
    Bonjour chers membres de la communauté wordreference,
    j'ai une question par rapport à une phrase complexe que j'essaie de comprendre pour pouvoir la traduire vers le tchéque. Voilà la phrase dans le cadre du contexte, il s'agit de l'extrait du texte "La philosophie de Claude Bernard" d'Henri Bergson:

    "II a aperçu, il a mesuré l'écart entre la logique de l'homme et celle de la nature. Si, d'après lui, nous n'apporterons jamais trop de prudence à la vérification d'une hypothèse, jamais nous n'aurons mis assez d'audace à l'inventer. Ce qui est absurde à nos yeux ne l'est pas necessairement au regard de la nature: tentons l'expérience et si l'hypothèse se verifie il faudra bien que l'hypothèse devienne intelligible et claire à mesure que les faits nous contraindront à nous familiariser avec elle."

    Est-ce que, dans ce cas, il s'agit d'une subordonnée de condition? Et si oui, qu'est-ce que ca veut dire exactement? Les traducteurs allemand et anglais ont traduit la phrase simplement à peu près comme ça:
    "S'il est vrai que, d'un côté, on n'apporte pas assez de prudence à la vérification d'une hypothèse, il est aussi vrai que, d'un autre côté, il n'y a jamais assez de courage pour l'inventer."

    je suppose que ces traductions sont erronées, mais je ne comprends pas le rapport entre deux phrases.

    Bonne journée
     

    snarkhunter

    Senior Member
    French - France
    Bonjour, et bienvenue sur ce forum !

    La fonction de ces deux phrases, et c'est ce qui justifie l'emploi de ces deux temps en particulier, est que la première établit une sorte d'hypothèse d'un acte futur (elle est donc antérieure au fait évoqué), la seconde établit l'hypothèse de sa conséquence (ce qui justifie le futur antérieur : on se place ici "après" l'acte envisagé).

    Je ne sais pas si cela répond bien à votre interrogation...
     

    janlock

    New Member
    tchèque
    Bonsoir,
    oui, c'est exactement ce rapport entre deux phrases que je ne comprenais pas car je croyais qu'après "Si" on n'utilisait d'habitude le futur que dans le cas d'une interrogation indirecte et non dans celui d'une subordonnée de condition.

    Merci beaucoup
    Jan
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Effectivement, on n'utilise en principe pas le futur dans une proposition conditionnelle (encore qu'il puisse y avoir des exceptions). Ici il ne s'agit toutefois pas d'un si conditionnel, mais plutôt d'un si adversatif, dont le sens est proche de même si, bien que.
     

    pascalfor

    Member
    Français - arpitan
    Situation:
    Une personne se trouve chez son thérapeute. C'est le premier rendez-vous et cette dernière explique le déroulement des séances futures. Entre autres, elle lui dit qu'elle pourra avoir à poser des questions et de ne pas se sentir gênée.
    La phrase peut-elle être celle-ci: Si vous aurez des questions, vous ne devrez pas vous sentire gêné.
    Car on me dit qu'il faudrait écrire: Si vous aviez ou si vous auriez. Mais ça me semble bizarre. Pour moi, dans ce cas, le futur me semble correct.
    Qu'en pensez-vous?
     

    Charlie Parker

    Senior Member
    English Canada
    J'ai été très surpris de trouver un si suivi du futur chez un de mes écrivains préférés. Éric-Emmanuel Schmitt dans son roman, L'Évangile selon Pilate, a écrit
    Fabien regarda autour de lui pour s'assurer qu'il avait bien l'attention de tous.
    — Eh bien, voici la vérité : si je viens d'Egypte, si je passe aujourd'hui par la Judée, et si je me rendrai bientôt à Babylone, c'est…à cause des oracles !
    Est-ce une faute de français ? Qu'en pensez-vous ?
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Non, ce n'est pas une faute. Comme je l'ai déjà suggéré plus haut, le futur est parfois possible après si. Dans l'exemple de Schmitt, ce dernier si s'oppose aux si précédents qui eux sont au présent. Dans ce contexte, il ne s'agit en fait pas de conditions, car Fabien vient bel et bien d'Égypte, il est à ce moment-là en Judée et il va se rendre prochainement à Babylone. Ce sont des faits, pas des hypothèses. Il en explique seulement la raison : à cause des oracles.
     

    Chimel

    Senior Member
    Français
    Non, ce n'est pas une faute.
    Cette construction se justifie selon moi parce que le sens sous-entendu est s'il est vrai que (je viens, je passe, je me rendrai...). Il y a donc bien un présent après si, mais il est sous-entendu, et les trois verbes sont des subordonnées implicites de il est vrai.

    Il n'empêche que ce tour ne peut être utilisé qu'avec la plus grande prudence. Moi qui ne m'appelle pas Eric-Emmanuel Schmitt, j'hésiterais beaucoup à avoir recours à une telle construction.
     
    < Previous | Next >
    Top