savoir / pouvoir

< Previous | Next >

xiao1218

Member
Canada Chinese
Bonjour,

Y a-t-il une différence entre ''Je sais parler français'' et ''Je peux parler français''?

Merci pour la réponse.
 
  • merquiades

    Senior Member
    English (USA Northeast)
    Bonjour. "Savoir" rajoute l'idée d'une "compétence". Je sais parler français (Je suis capable de parler français) parce que j'ai fait des études, je l'ai appris... etc.
     
    Last edited by a moderator:

    vanves

    Member
    Dutch
    Bonjour! La différence entre pouvoir et savoir me paraît évident: pouvoir signifie qu'on est disponible pour faire quelque chose, alors que savoir veut dire qu'on est capable de le faire:

    (1) Je peux venir ce soir. Tu peux m'aider?
    (2) Elle sait nager. Ils savent bien conduire.

    Toutefois je me demande si certains cas ne sont pas des cas "litigeux". Par exemple:

    (3) Tu peux/sais me l'expliquer un peu plus vite?
    (4) Il peut/sait se débrouiller tout seul ce soir.

    Finalement, il y beaucoup de choses que l'on peut faire uniquement parce qu'on les a apprises d'abord... Ainsi, dans (4), s'il ne sait pas se débrouiller seul (= s'il ne l'a pas appris), il ne peut pas non plus se débrouiller (ce soir).

    Concrètement, j'ai deux questions:
    a. Y a-t-il en effet des situations où on peut (et non 'sait') hésiter? L'exemple 4?
    b. En cas de doute, que faudrait-il choisir: pouvoir ou savoir?

    Merci d'avance!
     

    tpfumefx

    Senior Member
    Français - France
    Généralement, il y a une grande différence entre savoir et pouvoir, car pour savoir quelque chose, il faut être capable ou être en mesure de savoir cette chose (pouvoir).

    « Savoir, c'est pouvoir » (Bacon).;)
     
    Last edited:

    Chimel

    Senior Member
    Français
    (4) Il peut/sait se débrouiller tout seul ce soir.

    a. Y a-t-il en effet des situations où on peut (et non 'sait') hésiter? L'exemple 4?
    Oui, il y a des cas où les deux peuvent se justifier, par exemple votre phrase 4, mais sans "ce soir":
    - "Il sait/peut se débrouiller seul" (il a appris à le faire, donc il en est capable)
    Mais:
    - "Il sait se débrouiller seul ce soir" est un peu curieux pour moi, on a l'impression qu'il aurait appris à se débrouiller spécialement ce soir.

    Je crois que c'est un cas où les Français diraient "il peut". Les Belges auraient davantage tendance à dire "il sait", mais on sait que l'usage parfois abusif de "savoir" est une particularité du français de Belgique (comme le dit Yannalan, même s'il y a des références plus solides que le lien qu'il indique).
     

    nuomi

    New Member
    French
    Toutefois je me demande si certains cas ne sont pas des cas "litigeux". Par exemple:

    (3) Tu peux/sais me l'expliquer un peu plus vite?
    (4) Il peut/sait se débrouiller tout seul ce soir.
    Pour moi, ces deux phrases ne sont pas litigieuses du tout.
    En tant que française, je ne dirais pas :
    (3) Tu sais me l'expliquer un peu plus vite?
    (4) Il sait se débrouiller tout seul ce soir.

    Le verbe "savoir" implique une compétence ou une connaissance générale.
    Donc, dans la phrase (3), c'est le "me", et dans la (4), c'est le "ce soir" qui ne conviennent pas.
    Un savoir ne peut pas être dirigé à l'intention d'une personne en particulier ou pour un temps restreint.

    Les phrases qui me paraissent correctes sont :
    (3) Tu peux me l'expliquer un peu plus vite?
    (3) Tu sais l'expliquer un peu plus vite?
    (4) Il peut se débrouiller tout seul ce soir.
    (4) Il sait se débrouiller tout seul.
     

    Chimel

    Senior Member
    Français
    Bonjour Nuomi et bienvenue sur le forum ! :)

    Pour la phrase (4), tu confirmes ce que je disais en 2014.

    Pour la phrase (3), je serais plus nuancé: pour moi, la seule présence du me n'empêche pas nécessairement l'usage de savoir. Je le comprends comme une compétence générale (savoir expliquer, notamment à moi en l'occurrence mais pas uniquement).

    Mais je suis peut-être déformé par mon "oreille belge" qui accepte plus facilement savoir dans le sens de pouvoir...
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Je ne dirais aucune de ces deux phrases avec savoir. Selon le contexte, je dirais :

    (3a) Tu peux me l'expliquer un peu plus vite ?
    (3b) Tu arrives à me l'expliquer un peu plus vite ?

    (4a) Il peut se débrouiller tout seul ce soir.
    (4b) Il arrive à se débrouiller tout seul ce soir.
     

    Locape

    Senior Member
    French
    Bienvenue sur WR, nuomi !
    Pour ma part, je suis d'accord avec toi. Même si j'aurais plutôt dit, pour reprendre l'exemple donné en 2014, 'Tu peux me l'expliquer un peu plus lentement ? (j'ai du mal à comprendre)', ça me paraît plus plus plausible.
    Je pense qu'on peut utiliser 'savoir' avec ces deux phrases, mais sans "me" et sans "ce soir", comme tu l'as noté. On peut peut-être faire une différence subtile entre 'Tu sais l'expliquer, toi ?' (tu as suffisamment de connaissances sur ce sujet pour me l'expliquer ?) et 'Tu peux me l'expliquer ?' (tu es capable aussi de pédagogie pour que j'arrive à comprendre, même sans être un spécialiste sur ce sujet ?).
     

    nuomi

    New Member
    French
    Désolée pour le manque de politesse... Bonjour à tout le monde et merci de votre accueil !
     

    nicduf

    Senior Member
    français
    Dans les phrases "Tu peux me l'expliquer ?" et "Tu sais me l'expliquer?" je perçois une différence de sens mais inverse de celle perçue par Locape .
    Avec pouvoir : tu as les connaissances nécessaires pour me donner une explication, tu as la capacité de me l'expliquer
    Avec savoir: tu as la manière pour me l'expliquer, tu es pédagogue.
    Un enfant admiratif des qualités pédagogiques de son instituteur dira " Il sait bien expliquer" et non "Il peut bien expliquer".
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Souvent, dans "tu peux me l'expliquer ?" comme dans "tu pourrais venir ici deux secondes ?", le "pouvoir" n'interroge pas vraiment les capacités et les connaissances de l'interlocuteur. C'est simplement une manière d'interroger poliment sur la potentialité.
     

    Chimel

    Senior Member
    Français
    D'accord avec Bezoard. Mais donc dans ce cas, si on veut parler de la capacité à expliquer quelque chose (de très complexe, par exemple), on dira bien en France aussi (comme en Belgique) Je ne sais pas te l'expliquer ?
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    on dira bien en France aussi (comme en Belgique) Je ne sais pas te l'expliquer ?
    Tout dépend du contexte. Je n'emploierais pour ma part jamais le verbe savoir s'il est question d'un problème particulier :

    Ce problème est très difficile à comprendre. Je l'ai compris, mais je ne sais pas te l'expliquer. :thumbsdown:
    Ce problème est très difficile à comprendre. Je l'ai compris, mais je n'arrive pas à te l'expliquer. :thumbsup:

    J'emploierais en revanche savoir pour une chose plus vague qui m'échapperait totalement, par exemple :

    Pourquoi avait-il fait ça ? Je ne saurais l'expliquer. :thumbsup:
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Je suis plutôt de ce dernier avis, quoique "je ne sais pas te l'expliquer" ne me paraisse pas nécessairement impossible. Toutefois, je crois que je pourrais plutôt dire "je ne sais pas comment te l'expliquer".
     

    Chimel

    Senior Member
    Français
    Tout dépend du contexte. Je n'emploierais pour ma part jamais le verbe savoir s'il est question d'un problème particulier :

    Ce problème est très difficile à comprendre. Je l'ai compris, mais je ne sais pas te l'expliquer. :thumbsdown:
    Ce problème est très difficile à comprendre. Je l'ai compris, mais je n'arrive pas à te l'expliquer. :thumbsup:
    Toutefois, je crois que je pourrais plutôt dire "je ne sais pas comment te l'expliquer".
    Et avec un autre verbe que expliquer? Par exemple : "Je n'y connais rien en mécanique, je ne sais pas réparer cet appareil".

    Diriez-vous "je n'arrive pas à le réparer" (MC) ou "je ne sais pas comment le réparer" (Bezoard) ?

    On dit souvent que le belgicisme consiste à employer savoir dans le sens de pouvoir (je suis malade, je ne sais pas venir à la fête). Mais à vous lire, j'ai l'impression que nous l'utilisons aussi davantage dans le sens classique et grammaticalement correct selon moi de "être capable de, avoir les compétences pour, avoir appris à".
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Diriez-vous "je n'arrive pas à le réparer" (MC) ou "je ne sais pas comment le réparer" (Bezoard) ?
    L'un ou l'autre selon le contexte.
    Si je ne vois même pas comment m'y prendre pour le réparer, je dirai "je ne sais pas comment le réparer". Mais si ayant d'abord tenté de le réparer, j'échoue, je dirai : "je n'arrive pas à le réparer" ou "je ne peux pas le réparer" (mais probablement pas "je ne sais pas le réparer").
     

    Chimel

    Senior Member
    Français
    Merci, intéressant à savoir !

    Comme quoi le belgicisme lié à l'usage de savoir est effectivement plus large que ce qu'on dit généralement (car je ne sais pas le réparer est à mes oreilles tout à fait naturel dans ce cas et me semble dans la ligne des exemples donnés au Petit Robert: savoir lire et écrire, savoir nager, savoir conduire... donc aussi savoir réparer, par exemple).
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Et avec un autre verbe que expliquer? Par exemple : "Je n'y connais rien en mécanique, je ne sais pas réparer cet appareil".
    Diriez-vous "je n'arrive pas à le réparer" (MC)
    Les deux verbes sont pour moi possibles dans ce cas, mais avec un sens quelque peu différent :

    Je ne sais pas réparer cet appareil → Je n'ai pas les connaissances nécessaires à sa réparation.
    Je n'arrive pas à réparer cet appareil → Je sais probablement ce qu'il faudrait faire, mais je n'ai pas l'outillage adéquat ou la dextérité nécessaire.
     
    < Previous | Next >
    Top