que / qu' - élision

< Previous | Next >

raphaelenka

Senior Member
switzerland
Last edited by a moderator:
  • walkyrie

    Senior Member
    né et vit en France
    Je crois qu'on ne fait pas l'élision devant "onze" et "un" (adjectif numéral) :

    "douze, c'est plus que onze" (et non "douze, c'est plus qu'onze")
    "deux, c'est plus que un" (et non "deux, c'est plus qu'un").

    Devant "oui" et "ouate" il semble qu'il n'y ait pas non plus d'élision.

    (à vérifier, et il y a peut-être d'autres exceptions)
     

    raphaelenka

    Senior Member
    switzerland
    Merci walkyrie,
    et avec "aucun" doit-on la faire?
    Intuitivement, je pense que oui. Mais, le correcteur de word indique que c'est une faute et propose: que aucun
     

    walkyrie

    Senior Member
    né et vit en France
    Je suis d'accord avec tout, sauf sur l'élision devant "un", possible : Il n'y a qu'un problème...
    Je me suis mal exprimé, je ne voulais pas parler de "un" adjectif mais de "un" chiffre. De même qu'on dit "le un" et non "l'un" (par exemple au loto : "le un est sorti"), on dit "deux est plus grand que un".

    comment pourriez-vous utiliser "ouate" et "que"?
    Comme on dit "la ouate" et non "l'ouate" je me suis dit qu'il n'y avait pas non plus d'élision avec "que". J'avoue que les phrases ou "que" et "ouate" se suivent ne sont pas très courantes, mais imaginez un immense champ recouvert de ouate, vous diriez : "ce n'était que ouate à perte de vue".
     

    raphaelenka

    Senior Member
    switzerland
    marrant l'exemple :)
    cela dit dans mon larousse j'ai lu qu'on peut dire: de la ouate et de l'ouate (j'avoue préférer la première)
     

    LV4-26

    Senior Member
    Je pense qu'il faut la bannir devant tous les 'h' aspirés.
    Autrement, il risque d'arriver ce qui est arrivé à un enseignant, constatant que sa classe n'était composée que de huit jeunes filles :
    - Vous êtes qu'huit ?
    (histoire vraie). :)


    Bref, l'élision du 'e' dans 'que' doit se faire selon les mêmes règles que dans 'le', à mon avis.
     

    gvergara

    Senior Member
    Español
    Salut:

    Il ne faut pas élider le e final de que ? Moi, je l'aurais bien fait, sinon j'aurais mis des virgules. Merci

    Oui, parce que en prime j'ai eu droit à la crise mystique grandeur nature.
    De " La petite marchande de prose " par Daniel Pennac

    GOnzalO
     

    Punky Zoé

    Senior Member
    Pau
    France - français
    Bonne remarque !
    j'aurais également mis des virgules... Mais le fait de garder "parce que", sans élision, permet d'insister, de mettre plus de poids sur le mot.
     

    Faktum

    Senior Member
    Norway
    Bonjour.

    Est-ce que il y a "parce-que à" ou "parce-qu'à"?

    Le contexte:

    J’aime « Nemi » car cette BD est très amusante. Je préfère que les BD soient amusantes.

    Deuxièmement, J’aime du néo-norvégien parce-qu’à mon avis, c’est beau.
     

    Esquimaude

    New Member
    Français - Québec
    D'abord, il n'y a pas de trait d'union à "parce que", on l'écrit en deux mots.
    Ensuite, tu peux choisir celui que tu préfères, mais il faut varier la ponctuation:

    Deuxièmement j'aime le néo-norvégien parce que, à mon avis, c'est très beau.

    OU

    Deuxièmement, j'aime le néo-norvégien parce qu'à mon avis, c'est très beau.

    "À mon avis" est un élément incident, et doit donc être encadré de virgules. Cependant, puisqu'il est très court, on peut faire l'élision (parce qu'à). La formule "parce qu'à mon avis" est néanmoins plus "orale".

    Dans un cas où ce qui suit n'est pas un élément incident ou un complément de phrase, par exemple "Il pleure parce qu'il s'est blessé", il faut absolument faire l'élision (c'est-à-dire écrire parce qu'il) lorsqu'il s'agit de deux voyelles consécutives.
     

    Mary Silva

    New Member
    Brazil
    Bonjour à tous!
    Je crois savoir, mais je ne retrouve pas la règle, qu'à l'écrit et quelquefois à l'oral, il n'y a pas d'élision de "que" avec quelques mots courts (par exemple "avec", encore qu'on trouve "qu'avec" partout : on ne voit bien qu'avec le coeur..).
    Serait-ce pour mieux mettre en relief ce qu'on veut dire? Il y a-t-il une règle quelque part?
    Je vous remercie de votre aide!
     
    Last edited by a moderator:

    Donaldos

    Senior Member
    French - France
    Il doit s'agir de cas très spécifiques alors car "que" s'élide de façon systématique devant une voyelle.

    Où penses-tu avoir lu cela?
     

    enoo

    Senior Member
    French - France
    Moi j'utilise parfois un "que +voyelle" pour insister/mettre en relief ce dont je parle.
    Mais je ne sais pas si c'est "correct". :eek:

    Exemple : « Jardiner, ça n'est pas que arracher les mauvaises herbes. » (En prononçant le "que" plus fort que le reste)
     

    LV4-26

    Senior Member
    Et puisque avecque moi tu veux le couronner
    (Corneille - Héraclite I,2)

    L'ancienne forme "avecque" et le puisque (au lieu de que) ne change naturellement rien à la question de l'élision.

    L'élision est de règle. Donc, la forme correcte est qu'avec.
    Cela dit, chacun reste maître de son style et peut contrevenir à la règle si cela lui semble nécessaire, notamment pour des impératifs de clarté dans certains cas spécifiques.
    L'essentiel est que la transgression soit faite en toute conscience et ne soit pas le résultat d'une méconnaissance (bon, là, c'est une opinion un peu perso, j'admets).
     
    Bonjour,

    Pourriez-vous me dire toutes les situations quand "que" perd son "e" final, quand elle s'élide ?
    Par exemple : Je sais qu'il viendra.
    Alors "que" s'élide devant du pronom personnel "il". Mais pour les autres situations ?
    Je pourrais dire : Je sais qu'elle viendra ? Je sais qu'on viendra ?

    Merci de vos réponses.

    A.
     

    Marc81

    Senior Member
    French
    Ce n'est pas compliqué : que s'élide devant une voyelle ou un h muet : qu'il, qu'elle, qu'on, qu'hier, etc.
    Donc oui, vous pouvez dire : Je sais qu'elle viendra ? Je sais qu'on viendra ?

    Attention : ce qui vaut pour que ne vaut pas forcément pour les composés de que (voir ici).
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Normalement, la conjonction ou le pronom relatif que s'élide systématiquement devant une voyelle ou un h muet.

    Je sais qu'il viendra.
    Je sais qu'elle viendra.
    Je sais qu'on viendra.
    le frère qu'elle a vu
    Je sais qu'un chat a des moustaches.
    Bien qu'helvétique, ce produit n'est pas d'une grande qualité.


    Il y a cependant parfois des exceptions et des hésitations, notamment devant les noms propres, les noms autonymes, certains mots commençant par h (a fortiori lorsqu'il est aspiré), les titres de livre ou les mots étrangers. Dans ces exemples, l'élision et la disjonction sont généralement toutes les deux possibles, avec toutefois une préférence pour l'un ou l'autre le plus souvent.

    (Je ne savais pas que Avignon était surnommée la cité des papes.) / Je ne savais pas qu'Avignon était surnommée la cité des papes.
    Je sais que Éric est en vacances. / Je sais qu'Éric est en vacances.
    Je sais que Henri est en vacances.
    / Je sais qu'Henri est en vacances.
    J'espère que Hans est revenu de vacances.
    / (J'espère qu'Hans est revenu de vacances.)
    Il paraît que anticonstitutionnellement est le mot le plus long de la langue française. / (Il paraît qu'anticonstitutionnellement est le mot le plus long de la langue française.)
    Bien que hélas je ne puisse rien faire pour toi, je compatis. / Bien qu'hélas je ne puisse rien faire pour toi, je compatis.
    Je sais que
    À la recherche du temps perdu est un roman de Marcel Proust. / Je sais qu'À la recherche du temps perdu est un roman de Marcel Proust.
     
    Last edited:

    lero lero

    Senior Member
    mexican spanish
    Bon soir:
    Pour jeter de l'huile sur le feu. Comment fait-on quand il y a une virgule entre le que et la voyelle?

    Par example: l'invitation que, avec un profond dédain, il a refusé.

    On écrit: qu', avec ???

    Mille merci
     

    sanchez90

    Senior Member
    Spanish-México
    J'ai fait un stage en tant qu'assistante de direction dans une maison d'édition.

    L'élision est-elle correcte?
     

    Roméo31

    Banned
    français - France
    L'élision est-elle correcte?
    Oui, tout à fait.

    A l'exposé très clair de Maître Capello j'ajouterai seulement l'exception suivante (parce que des étudiants m'interrogent à ce sujet relativement souvent) :

    "Suivis d’une virgule ou d’un autre signe de ponctuation, les mots s’écrivent nécessairement en entier (même si e est élidé dans la prononciation : […] parce que, aussi bien, j’étais curieux de le voir (Camus, Peste, p. 271)." (Le bon usage.)
     
    Last edited by a moderator:

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    En fait, le titre exact semble être :
    Parce que Un autre monde est nécessaire
    On voit donc que la seconde partie, en italiques, est une citation, commençant par une majuscule, et cela justifie que "parce que" soit écrit sans apostrophe.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Il manque en fait les guillemets. Si on lit l'article un peu plus loin :
    Et pour son édition de 2016, le FSM a opté pour le slogan sans équivoque suivant : « Un autre monde est nécessaire, ensemble il devient possible* ».
    Cela dit, l'élision est dans ce cas facultative, mais il n'y a normalement pas de raison de ne pas la faire :

    Parce que « un autre monde est nécessaire ».
    Parce qu'« un autre monde est nécessaire ».

    P.S.: Je n'avais pas vu la réponse de Bezoard. Au fait, comme il ne s'agit pas d'un titre d'œuvre mais d'un simple slogan, je trouve personnellement l'italique inapproprié et je ne vois pas non plus de bonne raison de faire débuter la citation par une majuscule.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Si on marque une pause, par exemple parce que le locuteur cherche ses mots ou veut faire un effet oratoire, on ne fait pas l'élision.

    parce que… un autre monde est nécessaire
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Et naturellement, dans ce cas, les guillemets ne sont pas toujours nécessaires :
    Enfin, madame d'Argonna te plaît?... C'est une bonne note, ça!... parce que... on ne te plaît pas facilement, à toi!...(Gyp, Leurs âmes, 1895, p.17)

    D'une manière générale, on fait souvent à l'oral des mini-pauses entraînant des disjonctions (absence d'élision) ; ces mini-pauses, propres à l'oral, sont rarement reportées à l'écrit, où l'élision reste le traitement préféré.
     

    Rallino

    Moderatoúrkos
    Turkish
    Bonjour,

    faut-il faire une élision de "que" suivi d'un verbe commençant par une voyelle dans tous les cas ?

    Il s'observe ce jour, de longues procédures dans le traitement des dossiers vous soumis pour l'obtention des titres à tel enseigne que obtenir / qu'obtenir un titre de propriété dans la capitale est devenu un mythe.

    Je l'ai écrit sans élision, mais j'hésite. Lequel sonne mieux à votre avis ? (À noter qu'il s'agit d'une lettre très formelle.)

    Je viens de jeter également un œil aux fils suivants, mais je n'y trouve pas de solution à mon hésitation :
    FR: qu'Eric / que Eric - élision et nom propre
    FR: que + <name beginning with H> - elision?
    Fr: Fait-on l'élision devant un nom étranger commençant par une voyelle ?
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Il n'y a aucune raison de ne pas faire l'élision devant un mot parfaitement français comme obtenir.

    … à telle enseigne qu'obtenir un titre…


    Remarques :
    • À telle enseigne que ne s'emploierait pas dans une lettre, même très formelle. Il vaut mieux employer à tel point que, qui est courant.
    • Des dossiers vous soumis ne se dit pas en français.
     
    < Previous | Next >
    Top