parler un peu (de/le) français

< Previous | Next >

IlEnAppert

Senior Member
Allemand
Bonsoir à tous,

j'émets quelques doutes sur la phrase ci-dessous:

"Je parle un peu de français"

Je dirais plutôt "Je parle un peu le français."


Qu'en pensez-vous?

Merci et bonne soirée
 
  • itka

    Senior Member
    français
    "Je parle un peu de français" peut aussi se dire, mais c'est une connaissance bien moindre que la tienne, àma !
    Si on parle un peu de français, on est capable de prononcer quelques mots utilitaires, sans nuances ni grammaire, pour tenter de se faire comprendre.

    Je dirais que si "on parle un peu le français" on ne fera peut-être pas de grands discours, mais on peut s'exprimer correctement pour les choses courantes de la vie.
     

    Mien

    New Member
    Dutch
    Bonjour,

    J'ai encore une autre question sur ce sujet. J'ai déjà vu cette phrase: "Je parle un peu français."

    Cette version est correcte? Moi, je dirais non parce que normalement il faut mettre un de entre peu et un substantif.

    Qu'est-ce que vous en pensez?
    Merci!
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Un peu de couleur pour mieux distinguer les deux :
    Je parle un peu le français : un peu modifie parler ; de même si l'on disait Je parle mal, bien ou couramment le français.
    Je parle un peu de français : de partitif, qui équivaut à dire Je parle une petite quantité de français. :thumbsdown:
     

    itka

    Senior Member
    français
    Je ne comprends pas pourquoi vous mettez un pouce rouge:thumbsdown:, MC et OLN, à la phrase : "je parle un peu de français". Elle ne me paraît pas incorrecte... C'est bien un partitif : je parle une petite quantité de français, ce qui revient à dire : "je connais quelques mots de français".
    C'est sans doute moins usité que "Je parle un peu (le) français" mais ça me paraît cependant acceptable.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Autant quelques mots de français est certainement parfaitement naturel, mots étant comptable, autant un peu de français ne l'est pas pour moi. Le partitif est pour moi vraiment très étrange pour parler d'une langue, pour la raison évoquée par OLN : il suggère une petite quantité de cette langue, ce qui ne veut pas dire grand-chose. Une langue n'est pas une quantité massive comme de la farine, ni un concept comme de la peine
     

    snarkhunter

    Senior Member
    French - France
    Pour moi, l'expression "un peu de" dans ce cas est parfaitement compréhensible, et correcte, même si pas courante.
    On peut très bien considérer une langue dans son ensemble, comme un tout, et en extraire une petite partie signifiante (comme quelques mots épars, quelques phrases toutes faites, etc).

    Cela ne me choque donc en rien et je le considère comme non fautif. Ou tout au moins "usuel".
     
    < Previous | Next >
    Top