Parler espagnol comme une vache … ?

< Previous | Next >

Zeljko

Member
Serbian-Croatian
Ok, la signification de l'expression 'parler français comme une vache espagnole' est parfaitement compréhensible - parler français très mal. On pourrait même déformer et adapter cette expression sans que son sens change - 'parler anglais comme une vache espagnole' etc. Cependant, je ne peux pas m'empêcher de me demander si on pouvait 'parler ESPAGNOL... comme une vache quelconque'? Vache française? Car, 'parler espagnol comme une vache espagnole' serait en fait un compliment, n'est-ce-pas?

Désolé pour la question débile (haha)
 
Last edited:
  • OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Pour garder son sens à l'expression détournée, tu peux compléter par ce que tu veux, pourvu que ce ne soit pas "espagnole". :)
     

    Loulamer

    Senior Member
    Français - France
    Après, selon certaines sources, cette expression serait une déformation de "parler français comme un Basque espagnol" au sens de "parler français comme un Basque parle espagnol".
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    Euh... après quoi ? Tu veux dire que c'était l'expression avant qu'elle ne soit déformée ?

    On peut donc dire "parler espagnol comme un Basque".
     

    Loulamer

    Senior Member
    Français - France
    Oui et que, du coup, à part pour la blague en passant, la déformer lui fait perdre du sens : du coup "parler espagnol comme un Basque l'espagnol", ça ne serait pas du tout un compliment dans l'optique péjorative de l'expression d'origine qui sous-entend que les Basques parlent mal l'espagnol (ou en tout cas étaient censés mal le parler à l'époque où cette expression est entrée en usage).
     

    skop

    Member
    français — France
    C'est un détail, mais notre Basque (du côté espagnol) parlerait mal le français et non l'espagnol… Mon petit Robert des expressions et locutions dit : « La forme correcte serait alors parler (le) français comme un Basque espagnol, c'est-à-dire “comme un Basque (espagnol) parle le français, très mal.” »
    Il précise : « Mais cette version semble postérieure à celle de la “vache”. »
    Plus loin, on a « l'hypothèse d'une altération n'est pas indispensable. En effet, la locution comparative comme une vache fonctionne comme un intensif souvent négatif. C'est ce que montre la curieuse interférence entre parler comme une vache espagnole et l'ancienne locution être sorcier comme une vache, qui donne : il est sorcier comme une vache espagnole, “il est maladroit, incapable” (dans Rolland, Faune populaire) ».
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    J'ai compris la même chose que janpol aux explications de Loulamer : la formule d'origine était "parler le français comme un Basque [parle] l'espagnol".
    la déformer lui fait perdre du sens : du coup "parler espagnol comme un Basque l'espagnol", ça ne serait pas du tout un compliment dans l'optique péjorative de l'expression d'origine qui sous-entend que les Basques parlent mal l'espagnol
    :confused: L'expression, justement, n'est pas flatteuse.
    Je ne vois pas pourquoi changer l'expression et dire "parler [l']espagnol comme un Basque" ferait perdre le sens voulu puisqu'à l'origine, les Basques étaient supposés mal parler l'espagnol.

    On peut inventer mille variantes : parler espagnol comme une chèvre française, comme un âne grec, comme un bouc allemand, comme un yack tibétain, etc.
     

    Loulamer

    Senior Member
    Français - France
    Je ne vois pas pourquoi changer l'expression et dire "parler [l']espagnol comme un Basque" ferait perdre le sens voulu puisqu'à l'origine, les Basques étaient supposés mal parler l'espagnol.
    Je répondais à la phrase du message d'origine :
    'parler espagnol comme une vache espagnole' serait en fait un compliment, n'est-ce-pas?
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Car, 'parler espagnol comme une vache espagnole' serait en fait un compliment, n'est-ce-pas?
    Meuh non ! ;) Je doute que le vaches, fussent-elles espagnoles, parlent l'espagnol ! :p Autrement dit, ce ne serait certainement pas un compliment !

    Là je dirais parler espagnol comme un pied.
    Je n'emploierais pas cette expression dans ce contexte. Je la réserverais à tout ce qui se fait en principe à l'aide des mains mais qui donne l'impression d'avoir été fait avec les pieds.
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    PIusieurs années après... :oops:

    L'expression est facile à détourner. Il existe un manuel de vocabulaire espagnol dont la publicité dit : « Vous en avez marre de parler espagnol comme une vache française ? » Et on peut être encore plus précis : comme une vache normande, ou charolaise, ou...

    Quant à comme un pied, je trouve la proposition valide. Après tout, on dit bien d'un mauvais comédien ou d'un mauvais sportif qu'ils jouent comme un pied. Et jouer, même mal, ça se fait avec tout le corps, mains et pieds compris (bon, d'accord, un footballeur qui joue comme un pied nous ramène à la question de savoir si c'est un compliment ou pas... :p).
     
    < Previous | Next >
    Top