Je ne suis qu'un/que le numéro tatoué sur ma joue - article

< Previous | Next >

Alessa Azure

Senior Member
russe
Bonjour,

Roman pense :

Pendant la journée, pour les autres, je ne suis qu’un numéro tatoué sur ma joue, obéissant aux ordres des maitres; je ne deviens moi-même que la nuit.

Je n'ai pas parlé de numéro auparavant : ni de ce numéro ni de n'importe quel chiffre.

Quelqu'un m'a dit que l'article défini convenait mieux parce que je spécifie sur ma joue. Cependant, l'article indéfini me semble plus naturel ici. Pourriez-vous me dire quelle option est meilleure ?

Merci
 
  • Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    En fait, il est ici très curieux de préciser directement « tatoué sur ma joue ». Je dirais ainsi :

    Je ne suis qu'un numéro.
    Je ne suis qu'un numéro, qui/lequel est tatoué sur ma joue.
    Je ne suis qu'un numéro, que l'on peut voir tatoué sur ma joue.

    Voire avec une simple virgule :

    Je ne suis qu'un numéro, tatoué sur ma joue.

    Mais je ne dirais pas Je ne suis qu'un numéro tatoué sur ma joue. :thumbsdown:

    Dans tous les cas, l'article défini est pour moi inadapté parce qu'il suggérerait que Roman se réduirait au numéro tatoué sur sa joue, ce qui n'a guère de sens.
     

    iuytr

    Senior Member
    french
    parce qu'il suggérerait que Roman se réduirait au numéro tatoué sur sa joue
    Je crois que c'est justement l'idée, et dans ce cadre le ne me choque pas . Cependant "je ne suis que le numéro tatoué sur ma joue" ne sonne pas complètement naturel mais c'est plutôt à cause du verbe être, il me semble. Je me réduis au numéro tatoué sur ma joue ou ne reste (de moi) que le numéro tatoué sur ma joue passeraient mieux.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Je crois que c'est justement l'idée, et dans ce cadre le ne me choque pas .
    Il faudrait qu'Alessa clarifie ce qu'elle veut dire, parce que pour moi l'idée principale est que Roman se résume à un numéro. Il est ensuite précisé que ce numéro se trouve être tatoué sur sa joue, mais il pourrait être tatoué sur son bras que ça ne changerait strictement rien à l'affaire. Autrement dit, le fait qu'il soit tatoué sur sa joue n'est qu'une information accessoire. Ce n'est pas du tout la même chose que de dire que Roman est « un numéro tatoué sur sa joue », ce qui pour moi n'a guère de sens – de même d'ailleurs que « le numéro tatoué sur sa joue ».

    Cependant "je ne suis que le numéro tatoué sur ma joue" ne sonne pas complètement naturel mais c'est plutôt à cause du verbe être, il me semble. Je me réduis au numéro tatoué sur ma joue ou ne reste (de moi) que le numéro tatoué sur ma joue passeraient mieux.
    :thumbsup:
     

    Alessa Azure

    Senior Member
    russe
    Merci. Je ne comprends pas du tout pourquoi ma phrase ne vous semble pas naturelle Je ne suis qu’un numéro tatoué sur ma joue. Pourquoi cela ne se dit pas en français ?

    Roman est un esclave, donc les autres le considèrent comme un bétail de la même façon que les humains traitent les animaux de ferme ou de laboratoire. Mais Roman lui-même s'estime, ce sont les autres qui pensent qu'il se résume à un numéro.

    Si j'ajoute une virgule, ce sera donc plus naturel en français ? Je ne suis qu'un numéro, tatoué sur ma joue.

    ...le fait qu'il soit tatoué sur sa joue n'est qu'une information accessoire.
    Oui.

    ...il pourrait être tatoué sur son bras que ça ne changerait strictement rien à l'affaire.
    Oui.

    Ce n'est pas du tout la même chose que de dire que Roman est « un numéro tatoué sur sa joue », ce qui pour moi n'a guère de sens – de même d'ailleurs que « le numéro tatoué sur sa joue ».
    Je ne vous comprends pas.
     

    iuytr

    Senior Member
    french
    Si j'ajoute une virgule, ce sera donc plus naturel en français ?
    oui
    Un numéro, tatoué sur la joue (ou ailleurs) OK, comme Maitre Capello l'a indiqué dans le post #2 . Ça veut dire qu'il est déshumanisé (parce que numéro) et anonyme dans la masse des esclaves (complètement interchangeable). Le principal c'est : je ne suis qu'un numéro, et le numéro en question importe peu.
    Le numéro tatoué sur ma joue, je comprends qu'il n'est plus Jean Dupont mais 743 . 743 est déshumanisé mais il n'est pas anonyme, il est peut être spécialisé, affecté à une tache particulière, appartenant à un maitre spécifique .....Et là , il ne faut pas de virgule parce qu'on parle de ce numéro précis qui se trouve à un endroit précis.
     

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    Alessa #5 said:
    Je ne comprends pas du tout pourquoi ma phrase ne vous semble pas naturelle Je ne suis qu’un numéro tatoué sur ma joue. Pourquoi cela ne se dit pas en français ?
    Cela se dit parfaitement en français, c'est même l'expression la plus significative pour exprimer la déshumanisation du locuteur : je suis un numéro, bien visible sur mon visage, mais que je ne peux même pas voir !
    C'est pourquoi je n'introduirais pas de virgule avant « tatoué sur ma joue » ? parce que c'est un système de marquage à considérer comme un tout. De plus, je garderais l'article indéfini : c'est la meilleure expression pour signifier que je ne suis rien de précis, juste un numéro.

    Bien sûr, toutes les options sont grammaticalement possibles :
    - je suis un numéro tatoué sur ma joue ;
    - je suis le numéro tatoué sur ma joue ;
    - je suis ce numéro tatoué sur ma joue ;
    le tout avec ou sans virgule, mais la première formule me paraît la plus juste, la plus expressive.
     
    < Previous | Next >
    Top