de (la) France, de l'/d'Angleterre, etc. - article devant les noms de pays après "de" ?

< Previous | Next >
Pourquoi dit-on "de France" et pas "de la France"?:confused: Moi, je dirais "de la France" dans ce cas, mais c'est évidemment pas correct.:(

Note des modérateurs : Un très grand nombre de fils ont été fusionnés pour créer celui-ci. Si vous avez une question à propos de l'article entre de et les noms de pays dans un autre contexte que ceux décrits dans ce fil, n'ouvrez pas un nouveau fil pour cela. Posez plutôt votre question à la fin de celui-ci.
 
Last edited by a moderator:
  • Francois114

    Senior Member
    French - France
    Bonjour,

    Question pas facile... : article ou pas article quand un nom de pays est précédé d'une préposition ? Ca a à voir avec le genre du pays et avec la préposition utilisée :

    Avec les prépositions à et de quand elles indiquent le lieu ou l'origine

    Si le pays est masculin (Mexique, Japon, Canada, Maroc, Nigéria, Vietnam...) on dit :
    au, du (donc il y a un article mais il est amalgamé avec la préposition)

    Si le pays est féminin : à est remplacé par en et de est seul, sans article : en France, le coton d'Egypte, il vient de Turquie


    Avec toutes les autres prépositions mais aussi avec à et de quand elles n'indiquent pas le lieu, il faut l'article :

    Au centre de la France, pour le Canada, je parle de la Chine, je pense à la Colombie, avec le Nigéria, sans la Suisse ...


    Autrement dit, plus simplement : on met toujours l'article sauf avec en ou de , si le pays est féminin et si la préposition exprime strictement le lieu.

    Eek ! :eek: J'ai l'impression que mon explication est encore plus compliquée que la question !!!
     

    CapnPrep

    Senior Member
    AmE
    Et après "roi" et "reine" on dit "de France", "d'Angleterre" etc. (Obligatoirement ? Google trouve quand même 36 800 pages pour "roi de la France".)

    Mais après "président", "premier ministre", "chancelier", etc. ?

    Par exemple, "Premier Ministre de Belgique" (958 réponses sur Google) et "Premier Ministre de la Belgique" (918 réponses). On peut penser que les deux sont faux, étant donné que "Premier Ministre belge" retourne 62 800 résultats…
     

    Lezert

    Senior Member
    french, France
    Pour "manuel de français", le fait est qu'on dit:
    manuel de français, manuel d'Anglais
    et
    manuel du français d'Afrique, manuel de l'anglais des Indes, par exemple.
    On emploi "du" pour une spécificité, une particularité

    De même pour "roi de France"
    on dira "le roi de France", mais "le roi de la France du début du moyen-âge"
     

    Francois114

    Senior Member
    French - France
    Je risque une explication : la préposition de a souvent un effet "d'adjectivation" : elle relie deux substantifs aussi étroitement que si le deuxième était un adjectif.

    "Un cours d'histoire", "un manuel de français" ne sont pas loin de "un cours supérieur" ou "un manuel illustré". On peut spécifier plus précisément : "un manuel de français oral" et "un cours d'histoire des institutions" mais c'est toujours pour caractériser d'une façon très générique le type de cours dont on parle. Un peu comme une étiquette verbale.

    On peut comparer avec "je me suis inscrit à un cours sur l'histoire des institutions", "je cherche un manuel sur le français oral", où la préposition est suivie impérativement de l'article où d'un déterminant.

    Cette question est vaste et délicate : je connais beaucoup d'étrangers d'un excellent niveau de français qui se demandent encore pourquoi on dit "Ministre de l'intérieur ou des affaires étrangères, de la santé, etc." et... beaucoup de professeurs qui sont un peu embêtés pour leur fournir une explication simple, claire et non tautologique !
     

    1amateurdechopin

    Senior Member
    Polish, English
    Bonjour,
    J'ai une question qui est bête, mais m'énerve: Dit-on "Paris est la capitale de la France et Bruxelles est la capitale de la Belgique" ou "Paris est la capitale de France...de Belgique"??? :eek:

    merci d'avance
     

    Pedro y La Torre

    Senior Member
    English (Ireland)
    Autoroutes du sud de la France - Exemple 1
    Bibliothèque nationale de France - Exemple 2

    Je suis un peu dans le brouillard vis-à-vis quand on devrait utiliser de la (France, Tunisie etc.) et quand il est mieux d'utiliser seulement la préposition de.

    Un autre exemple: On dit "Histoire de France" mais pas "Histoire de la France"

    Pourquoi?

    Y-a-t-il une règle pour distinguer?

    Merci d'avance.
     
    Last edited by a moderator:

    Ploupinet

    Senior Member
    Français/France
    Je pense qu'on dit "de la" lorsqu'on pense à un morceau précis de la France : le sud dans le cas des autoroutes par exemple. Alors que pour la bibliothèque, c'est la même pour toute la France.
    En ce qui concerne l'histoire, on peut étudier "l'histoire de la France" en tout cas !
    Je pense que pour le savoir, il suffit de remplacer par "français(e)" : si on peut, il faut mettre "de France" :D
     

    Pedro y La Torre

    Senior Member
    English (Ireland)
    OK, donc, quand on parle de France (en entier), on n'utilise que la preposition de mais quand on parle d'une partie de la France, on devrait utiliser de la.

    Ai-je bien compris?
     

    Punky Zoé

    Senior Member
    Pau
    France - français
    Je pense que tu as bien compris ce qui a été dit précédemment, mais ça me parait pouvoir être contredit.

    Par exemple, on parle de la politique étrangère de la France, du gouvernement de la France, à l'est de la France, et pourtant c'est bien toute la France qui est concernée.
    Pour autant, je ne saurais pas déterminer une règle applicable, peut-être quand on parle de la France de manière globale et un peu intemporelle, on dit de France (tour de France, Stade de France, Banque de France, roi de France) et lorsqu'on parle de la géographie, du gouvernement, ... on dit de la France ?
     

    Pedro y La Torre

    Senior Member
    English (Ireland)
    Par exemple, on parle de la politique étrangère de la France, du gouvernement de la France, à l'est de la France, et pourtant c'est bien toute la France qui est concernée.
    C'est un vrai problème pour moi. Le français n'est pas ma langue maternelle, donc j'ai vraiment du mal à savoir quand je devrais écrire de la ou seulement de.

    Peut-être que quand on utilise France avec un nom tel que la politique (étrangère) de la France, on doit utiliser de la?
     
    Last edited by a moderator:

    Punky Zoé

    Senior Member
    Pau
    France - français
    Je pensais qu'on pourrait peut-être dégager une règle, mais le silence des forer@s français est assourdissant ! :eek:

    La seule chose que j'ai trouvée sur l'internet c'est une référence à l'euphonie de l'expression, c'est à dire l'harmonie de la combinaison des sons (de France serait plus doux à l'oreille, dans certains cas, que de la France). Ce serait donc très subjectif et une spécialité de France ! :rolleyes:
    L'exemple donné est que l'on (euphonie, aussi) dit ambassade de France, mais ambassade du Danemark.

    Le seule constat que l'on peut faire c'est que lorsqu'il s'agit d'une institution, culturelle, sportive, économique, politique ... on utilise de préférence "de France"...

    D'autres avis ? :confused:
     

    FranParis

    Banned
    Français - France
    Afin de ne pas te laisser déperir dans ce silence, Zoé, essayons d'aller plus loin.:D

    Je n'avais jamais pensé à ça, tant les choses tombent sous le sens.

    Je crois qu'il y a une notion d'intemporalité liée à la nation française.

    S'il s'agit d'événements courants ayant trait à une période ou à une partie physique, on dira de la France.

    S'l s'agit d'une permanence aux cours des ans, voire des siècles, on dira de France.

    Ainsi, la politique étrangère de la France sera modifiée par les gouvernements successifs de la France.

    En revanche, le Collège de France ou la Bibliothèque National de France sont là pour durer.

    C'est juste mon avis....
     

    itka

    Senior Member
    français
    La seule chose que j'ai trouvée sur l'internet c'est une référence à l'euphonie de l'expression, c'est à dire l'harmonie de la combinaison des sons (de France serait plus doux à l'oreille, dans certains cas, que de la France). Ce serait donc très subjectif et une spécialité de France ! :rolleyes:
    L'exemple donné est que l'on (euphonie, aussi) dit ambassade de France, mais ambassade du Danemark.
    Quid de la Banque d'Italie ou des Rois d'Espagne ?
    Soyons sérieux ! :D
    Je cherche... je cherche avec d'autant plus d'énervement que je crois bien avoir lu un jour une explication assez convaincante sur la question... pas sur Internet... mais où ?

    A défaut de mieux, on pourrait comparer les expressions, ça nous donnerait peut-être une idée ?
    Outre ce qui a été dit, je pense à des choses comme : la terre de France, le Royaume de Danemark, la couronne d'Angleterre, la Campagne d'Italie (Napoléon), le Tour d'Espagne, mais, la Révolution française, la République française, la Banque européenne, et la géographie de l'Allemagne, le centre de la Belgique, la position de l'Iran... etc... et maintenant qui trouve une régularité ? Y a-t-il plus de "permanence" du Tour d'Italie que de la Révolution française ou de la géographie de l'Allemagne ... Pas sûr !
     

    FranParis

    Banned
    Français - France
    J'y trouve une certaine régularité. Il s'agit de prime abord de suivre la règle du masculin/féminin des noms des pays. Ainsi, on dit le Royaume du Danemark le plus souvent et ceci est un cas particulier dont il faut pas faire une généralité.

    On dira Le Royaume de France, d'Espagne, de Norvège et de Suède.

    Il y a, me semble-t-il, une similarité entre la géographie de la France et celles de l'Allemagne ou de l'Espagne, de même que pour les politiques étrangères. Egalement pour les ambassades (concept très ancien) à ceci près qu'elles suivent le modèle masculin/féminin déjà énoncé par Zoé.

    Plus j'analyse et plus je crois que c'est une question de temps.

    Une terre est intemporelle, qu'elle soit de France, d'Italie ou d'Espagne...
     

    Chimène

    Senior Member
    Spanish, Spain
    Bonjour,
    À l´issue de la finale de Roland Garros, j'ai entendu Roger Federer dire qu'il remerciait tous ces gens "venus de la Suisse". Cette construction vous semble-t-elle correcte? On ne devrait pas plutôt dire "venus de Suisse" (ou de Chine, d'Espagne, du Portugal, des États-Unis)?
    Je vous remercie à l'avance pour vos réponses,
    Ch.
     

    tie-break

    Senior Member
    ces gens "venus de la Suisse". Cette construction vous semble-t-elle correcte?
    A mon humble avis non seulement elle me semble correcte mais elle me semble aussi la seule grammaticalement possible, étant le mot "Suisse" un mot féminin.

    Néanmoins il est vrai qu'il arrive fréquemment d'entendre des phrases comme : il vient d'Italie, ils viennent d'Espagne.
    Je pense que cette omission de l'article "la" soit une façon de raccourcir la phrase pour donner une réponse plus rapide (sûrtout à l'oral), mais j'ignore s'elle soit acceptée ou pas d'un point de vue grammatical.

    J'attends les natifs pour voir si je me trompe ou pas :)
     

    Anne345

    Senior Member
    France
    "venir de la Suisse" est vraiment une tournure incorrecte.
    […]
     
    Last edited by a moderator:

    tie-break

    Senior Member
    Merci Anne, je me trompais...:)
    Cette règle de la suppression de l'article pour la forme (venir de) s'applique-t-elle seulement si le nom qui suit est féminin ?

    Sinon au masculin ce serait aussi - je viens de Portugal :cross: - au lieu de - je viens du (de + le) Portugal :tick:
    :confused:
     

    Anne345

    Senior Member
    France
    Oui, l'article est supprimé seulement au féminin et au masculin si le nom commence par une voyelle ou un h muet
    Je vais en Suisse (f), en Uruguay (m)
    Je viens de Suisse, d'Uruguay
    Je vais au (= à le) Portugal (m), au Honduras (m)
    Je viens du (= de le) Portugal, du Honduras

    Exception pour le pluriel
    Je vais aux (= à les) Etats-Unis, aux USA, aux Emirats arbes unis
    Je viens des (= de les) Etats-Unis, des USA, des Emirats arbes unis
    parce que le nom du pays comporte lui-même l'article et ne commence donc pas par une voyelle.
     

    lautr

    Senior Member
    España - Español
    Bonjour à tous. Je ne sais pas si on doit mettre l'article entre venir de et un nom féminin des pays.

    Je croyais qu'on devait l'employer (je viens de la France, vous venez de l'Espagne), mais j'ai trouvé plusieurs fois je viens de Grande-Bretagne. Est-ce que cette phrase est correcte ?

    Merci d'avance.
     

    Punky Zoé

    Senior Member
    Pau
    France - français
    Bonjour

    Pour répondre à ta question, on vient de France, d'Espagne, de Grande-Bretagne, d'Iran ...

    Tu trouveras dans les "Ressources" du forum Français / Anglais, ce très bon fil, qui traite du genre des lieux et des propositions attachées.
     
    Last edited by a moderator:

    Sharrow

    Senior Member
    English
    Est-ce que c'est 'une carte de France' ou 'une carte de LA France' svp ?
    [...]

    Merci d'avance!
     
    Last edited by a moderator:

    egremoq

    Senior Member
    England / English
    Je ne suis pas natif mais je trouve des tas de cas dans ma lecture francaise où cette règle ne semble pas être respectée eg

    des îles qui font géographiquement partie de la France
    dans certaines régions de la France
    des couleurs qui sont caractéristiques de l' Afrique
    ...venus des quatre coins de l' Europe
    oiseaux migrateurs venus de France, d'Afrique, de l' Inde, même de la Chine.

    Ce dernier exemple semble bien illustrer le manque d'une règle concrète.
     

    janpol

    Senior Member
    France - français
    Les exemples tirés des lectures d'Agremoq me semblent intéressants : de ? de la ?
    Les 2 m'apparaissent comme acceptables sauf pour
    - qui font partie de la France
    - caractéristiques de l'Afrique
    En ce qui concerne la dernière phrase, je pense que les 2 sont corrects... à condition de se tenir jusqu'au bout à l'une ou l'autre des 2 options plutôt que de les adopter toutes les deux dans la même phrase :
    DE LA France, DE L'Afrique, DE L'Inde, DE LA Chine
    ou bien DE France, D'Afrique, D'Inde, DE Chine
    mais pas ce qui est écrit dans l'exemple : DE France, D'Afrique, DE L'Inde, DE LA Chine...
     

    geostan

    Senior Member
    English Canada
    Il y a trois aspects à considérer:

    de (simple préposition) exige l'article devant le nom d'un pays de genre féminin.

    voir les trois premiers exemples d'egremoq;

    de (marquant la provenance) omet l'article devant le nom d'un pays de genre féminin.

    voir les deux derniers exemples d'egremoq;

    les exceptions du premier aspect qui montrent un rapport intime entre le nom du pays et le nom avant la préposition. Dans ce cas, de France est l'equivalent de l'adjectif français.

    les vins de France, le roi de France, l'histoire de France, le président de France.

    C'est évidemment ce troisième aspect qui n'est pas clairement délimité, et qui est le plus difficile pour nous, les non-natifs.

    Voir les journaux et prendre note des exemples

    Cheers!
     

    tilt

    Senior Member
    French French
    Moi aussi...
    Et pourtant, si le roi de France est acceptable, quelle raison y aurait-il de refuser le président de France ?

    Et à l'inverse, même si personne ne dirait la carte française, on dit toujours la carte de France.
     

    Anna-chonger

    Senior Member
    Chinese
    Bonjour à tous! Je suis toujours perdue quand il s'agit du problème de l'article devant le nom d'un pays.
    Par exemple, on dit ''la littérature de France", mais on dit "la superficie (ou encore la population) de France" ou "de la France"? "une tradition de Chine" ou "de la Chine"? "le plus grand fleuve de Chine" ou "de la Chine"? etc. etc. ... ...
    Merci d'avance!!!
     

    zon34

    Senior Member
    French
    Bonjour,

    on parle en général de
    - la littérature française
    - la superficie de la France
    - la population française (pour parler des habitants) / ou la population en France (pour parler du nombre d'habitants)
    - une tradition chinoise / ou une tradition (venue) de Chine
    - le plus grand fleuve de Chine est parfait
     

    JIBE1982

    Member
    French
    Les deux sont possible.
    Il y a une petite nuance.
    par exemple, pour un titre, on dira plutôt "La littérature de France" ou "littérature française", mais au cours d'une phrase, on écrira plutôt "La littérature de la France..."

    Enfin, c'est mon avis.
     

    maraki35605

    Senior Member
    Greece, Greek
    "C'est la bataille de France et c'est la bataille de la France"

    Bonjour à tous!
    Ce sont les mots du Général de Gaulle au jour du débarquement le 6 juin 1944. Je n'ai pas compris la différence entre "la bataille de France" et "la bataille de la France". J'ai l'impression qu'ils sont des phrases identiques et je ne comprends pas pourquoi ils sont ainsi employées.
    Est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer?
    Merci beaucoup!
     

    cassoulet

    Senior Member
    toulouse, french
    C'est effectivement assez difficile à traduire.

    Je dirais que
    - "la bataille de France" est le nom de l'opération militaire de libération de la France par les troupes alliées. Elle débute par le débarquement de normandie.
    - "la bataille de la France" a une connotation patriotique. Cette formule sous entend que toute la nation Française doit se mobiliser pour aider les troupes alliées, et que c'est l'occasion pour notre nation de retrouver son unité et son honneur.
    Donc on pourrait reformuler cette citation en disant "ce n'est pas uniquement une opération militaire alliée, c'est aussi l'occasion pour notre pays de participer au combat et de redevenir une nation forte et unie"
     

    maraki35605

    Senior Member
    Greece, Greek
    C'est la bataille de France = C'est la bataille qui se passe en France
    C'est la bataille de la France = C'est à la France de mener cette bataille
    Je suis plutôt d'accord avec cette opinion.

    "la bataille de France" est le nom de l'opération militaire de libération de la France par les troupes alliées. Elle débute par le débarquement de normandie.
    L'opération militaire a son propre nom. Elle s'appelle Overlord.
     

    znahia

    Member
    français
    Cela dépend des contextes, mais je dirais qu'il est presque toujours préférable de dire "Histoire de France"
     

    Xence

    Senior Member
    Algeria (Arabic - French)
    Le contexte encore une fois...
    Je parlerais volontiers de l'Histoire de la France coloniale, ou de la France rurale...
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    Je donne raison à la fois à Znahia et à Xence, en regardant regardant rapidement des titres de livres et d'articles sur le sujet.

    "Histoire de France" avec ou sans complément est en effet extrêmement fréquent.

    Avec "Histoire de la France coloniale", "Histoire de la France d'Outre-Mer", "Histoire de la France rurale", la présence de l'article se justifie parce qu'on opère une division ou une redéfinition : il s'agit de la France ainsi définie, d'une partie d'un tout.

    Pour les autres pays, les régions, les continents... la tendance est d'utiliser spontanément l'article et j'ai l'impression que l'omission de cet article a vieilli. André Maurois a bien écrit une "Histoire d'Angleterre" ; mais je me demande s'il aurait utilisé ce titre de nos jours. Suis-je dans le vrai ?
     
    < Previous | Next >
    Top