dans le roulement de son désarroi

< Previous | Next >

simenon

Senior Member
italien
Bonjour,
dans le roman Soifs de M-C. Blais, je trouve cette scène qui se déroule dans la piscine de la ville de Daniel et Mélanie (qui est la fille de Mère).
Mère se baigne dans cette piscine, profitant du fait qu’elle est seule, « elle qui ne voulait pas que l’on vît les maladroits clapotements de ses exercices de natation ».

Puis : « et s’arrêtant de nager au centre de la piscine, Mère avait été prise de désarroi en regardant les rives de marbre, comme si dans la piscine on l’eût capturée dans cette position ridicule où elle agitait les bras et les jambes dans de maladroits clapotements, qu’en eussent pensé Daniel et Mélanie […], n’eussent-ils pas pensé que Mère était digne de moquerie, lorsqu’on la voyait ainsi, touchant l’eau du vernis de ses ongles, dans ses clapotements […] Mère avançait dans l’eau avec ses mouvements lents, revenant vers le centre de la piscine, dans le roulement de son désarroi, elle n’avançait plus, pensait-elle, son mari, ses enfants, la réalisation de leur carrière, Mère avançait-elle seule sans eux, n’était-elle pas incapable d’action, Mère progresserait- elle encore dans la vie, se demandait-elle, au centre de la piscine, ou ses espérances de progrès, d’évolution personnelle ne seraient-elles désormais que des plantes poussant dans le noir? »

Qu’est-ce que signifie l’expression « dans le roulement de son désarroi » ? Quel est le sens du mot « roulement » ici ?
Merci d'avance
 
  • veroh

    Member
    french
    Je reprends ma respiration (dieux ! toutes ces virgules !)
    Peut-être l'auteur a-t-il voulu évoquer le roulement des vagues que produit la nageuse ('prise' de désarroi) ?
    A moins qu'il ne s'agisse du ''déroulement de son désarroi'' (si tant est qu'un désarroi / une confusion puisse se dérouler).
    Ou à moins encore qu'il ne s'agisse de clapotements de style ? :)
     

    Piotr Ivanovitch

    Senior Member
    Français
    Dans ce passage au style limpide, le contexte ( Mère avançait dans l’eau avec ses mouvements lents, revenant vers le centre de la piscine, ) m'évoque un trajet de va-et-vient, causé par son désarroi : elle ne sait que faire ni où se diriger. Je rejoins donc à peu près, par un autre chemin, l'interprétation de Capello.
     
    < Previous | Next >
    Top