berlingot de shampoing

< Previous | Next >

simenon

Senior Member
italien
Bonjour à tous,
dans Les Aérostats de A. Nothomb, une jeune femme reproche à sa colocataire d'avoir laissé la salle de bain en mauvais état. Elle n'a pas étiré le rideau de la douche et n'a pas "refermé le berlingot de shampoing".
Dans le Trésor de la langue français je lis à l'entrée "berlingot": Spéc., PAPET. (ET CART.), MAT. PLAST. Emballage de carton ou de plastique, ayant généralement la forme d'un tétraèdre, contenant certains liquides normalisés, comme du lait, des jus de fruit ou du shampooing liquide.
Je ne connaissais pas ces emballage à la forme de tétraèdre, mais je les est vus en Internet et j'ai l'impression qu'on ne peux pas les renfermer. Est-ce que je me trompe?
Alors je me dis qu'on a peut-être généralisé le sens de ce mot et qu'on puisse l'employer aussi pour désigner n'importe quel flacon. Et que c'est ainsi que fait la jeune femme du roman? Est-ce qu'il est vrai? Enfin quel est à votre avis ici le sens du mot "berlingot"?
Merci
 
  • Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    À quelle époque se passe ce roman ?

    On ne trouve plus ce genre d'emballage tétraédrique de nos jours. Pour ma part, je n'en ai jamais vu que pour le lait ou la crème, jamais du shampooing. Ils n'étaient en tout cas jamais refermables. Mais si le texte dit que la colocataire n'a pas refermé le berlingot de shampooing, c'est qu'il devait être refermable. Le terme de berlingot est donc vraisemblablement employé ici comme métonymie pour contenant, flacon. Le TLFi dit d'ailleurs bien (c'est moi qui souligne) :
    Emballage de carton ou de plastique, ayant généralement la forme d'un tétraèdre, contenant certains liquides normalisés, comme du lait, des jus de fruit ou du shampooing liquide.
    Pour ma part, je dis encore parfois berlingot pour les briques de lait ou de crème, même si celles-ci n'ont plus du tout la forme d'un tétraèdre depuis longtemps.
     

    StefKE

    Senior Member
    French - Belgium
    Un berlingot n'a en effet pas nécessairement la forme d'un tétraèdre. Le mot s'utilisait peut-être dans ce sens au départ, mais l'usage s'est étendu pour désigner aussi des contenants d'autres formes.

    Il faudrait voir à quelle époque l'histoire se déroule et quand le livre a été écrit. À l'heure actuelle, le mot berlingot ne s'utilise plus vraiment pour du shampooing ; on dit plutôt un flacon ou une bouteille. Cependant, il semblerait qu'à une époque, les shampooings se vendaient effectivement dans des berlingots:

    Le shampoing Dop: loin de la bouteille d'aujourd'hui, à la base le shampoing Dop est vendu en poudre, dans des petits sachets individuels, jusqu'aux années 50 où il prend la forme du berlingot.
    ( PHOTOS - Le shampoing Dop : loin de la bouteille d'aujourd'hui, à la base le shampoing Dop est vendu en poudre, dans des petits sachets individuels, jusqu'aux années 5 )

    On peut tout à fait imaginer que la marque ait inventé un système permettant de refermer les berlingots en question.
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Je ne connaissais pas ces emballage à la forme de tétraèdre, mais je les est vus en Internet et j'ai l'impression qu'on ne peux pas les renfermer. Est-ce que je me trompe?
    On en trouve depuis au moins 2007 :
    La société Cofatech, spécialiste des emballages pour échantillons (plats mais aussi tridimensionnels), vient de mettre au point pour un de ses clients du secteur cosmétique "Lingobig", qui complète sa gammpe Lingopacks. Il s'agit d'un berlingot tetraédrique doté d'une valve à embout refermable. Développé pour l'heure en 50ml, le Lingobig peut être conçu dans des formats allant de 20 à 100ml.
    Produced by Alcan Packaging Pharma Europe to a design from Cofatech, Lingobig® is the first printed pyramid-shaped reclosable sachet containing perfume on the market.
     

    simenon

    Senior Member
    italien
    Merci à tous. Le roman a été écrit cet année et l'histoire se déroule presque des nos jours (mais sans Covid). L'écrivain est belge et l'histoire se déroule à Bruxelles.
    J'ajoute que la narratrice souligne qu'elle n'emploi pas ce mot. Elle dit: " Je refermai ce que pour ma part je n'appelais pas le berlingot mais tout simplement le shampoing."
     

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    La forme du bonbon appelé berlingot est :
    BERLINGOT.jpg

    Les emballages appelés berlingots ont ces formes :
    berlingot-de-lait-de-soja-au-chocolat.png
    berl1.jpg

    et même
    berl2.jpg


    Exemple contemporain de berlingot refermable (capuchon à visser) :
    gel-berlingot-v.jpg

    Ca n'existe pas en Italie ?
     
    Last edited:

    OLN

    Senior Member
    French - France, ♀
    A priori pas plus que ta brique de lait ou de crème. ;)
    Disons que c'est un emballage souple et pas très grand.
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    C'est juste que comme je n'ai vu de vrais berlingots tétraédriques que pour du lait ou de la crème, je n'envisagerais personnellement jamais de parler de berlingot pour du shampooing.
     

    Nanon

    Senior Member
    français (France)
    Il pourrait aussi s'agir d'une dosette individuelle comme celles qu'on trouve dans les hôtels (même si elles sont plutôt en forme de coussin). Ça ne se referme pas mais on peut essayer de le plier ou de le redresser pour éviter d'essuyer les dégoulinures et les reproches de la colocataire maniaque :p.
     
    Last edited:
    < Previous | Next >
    Top