être/se sentir (mal) à l'aise de/pour + infinitif - préposition

< Previous | Next >

Meiboombouwer

Senior Member
French - Belgium
Bonjour,

Je commence à vraiment perdre l'oreille. Quelqu'un pourrait-il m'aider? Quelle conjection employer avec être/se sentir (mal) à l'aise?

se sentir (mal) à l'aise pour + infinitif
ou se sentir (mal) à l'aise de + infinitif

et si les 2 sont corrects, y a-t-il une différence dans leur emploi?

Merci
 
  • StefKE

    Senior Member
    French - Belgium
    Bonjour,

    Votre question me met dans le doute. En y réfléchissant, il me semble que je ne dirais ni l'un ni l'autre. Je dirais "Je me sens mal à l'aise à cause de...".
    Ou alors "Cela me met mal à l'aise de..."

    Mais je serais curieux d'avoir l'avis des spécialistes :)
    En espérant que ma réponse vous aidera.
     

    Meiboombouwer

    Senior Member
    French - Belgium
    Je me sens mal à l'aise à cause de quelque chose (il ne s'agit pas ici d'un infinitif).

    Je me sens mal à l'aise de me rendre chez mon gynéco.
    Je me sens à l'aise d'aborder le sujet en public.
    Je me sens suffisamment à mon aise pour aborder le sujet en public.

    Les deux me semblent corrects mais...
     

    Maître Capello

    Mod et ratures
    French – Switzerland
    Je dirais que c'est de qu'il faut toujours employer. En effet, la construction de la troisième phrase est totalement différente des deux autres puisque pour est demandé par suffisamment (suffisamment/assez/trop X pour + infinitif).
     

    Chimel

    Senior Member
    Français
    Je ne voudrais pas embrouiller les choses, mais pour moi, ce serait plutôt pour: je me sens mal à l'aise pour vous répondre.
     

    Zoulllien

    Senior Member
    Français - Belgique
    Non, j'utiliserais de dans ce cas. Je n'utiliserais pour que dans les cas énumérés par maître Capello, ou dans la phrase J'étais mal à l'aise pour lui.
     

    Meiboombouwer

    Senior Member
    French - Belgium
    Maître Capello n'a pas énumérés tant de cas que cela, à vrai dire ;).

    Personnellement, 'je me sens à l'aise pour parler en public' et 'je me sens à l'aise de parler en public' me paraissent toutes deux correctes avec peut-être une subtile différence de sens:
    - avec 'pour': je ne l'ai pas encore fait mais lorsque l'occasion se présentera je ne serai pas trop stressé;
    - avec 'de': je parle déjà régulièrement en public et cela ne me gêne pas.
    Mais de là à en faire une règle...

    En surfant sur internet cet après-midi, j'ai trouvé pas mal de textes où l'expression 'à l'aise pour+ infinitif' est employée.

    La discussion reste ouverte...
     

    Chimel

    Senior Member
    Français
    Personnellement, 'je me sens à l'aise pour parler en public' et 'je me sens à l'aise de parler en public' me paraissent toutes deux correctes avec peut-être une subtile différence de sens:
    - avec 'pour': je ne l'ai pas encore fait mais lorsque l'occasion se présentera je ne serai pas trop stressé;
    - avec 'de': je parle déjà régulièrement en public et cela ne me gêne pas.
    Je ne le dirais pas non plus dans le deuxième sens, je dirais plutôt alors "je suis à l'aise quand je parle en public".

    Instinctivement, "je me sens mal à l'aise de (vous répondre)" heurte un peu mon oreille. Pourtant, j'admets volontiers qu'on dit bien, dans un sens très proche, "je me sens gêné de..., je me sens honteux de...". Donc, c'est peut-être effectivement une différence régionale (ou une erreur de ma part?), mais en tout cas c'est ainsi que je ressens les choses.
     

    Bezoard

    Senior Member
    French - France
    Pour moi, "pour" est nettement plus naturel et spontané que "de" avec "se sentir à l'aise". Cela dit, ce n'est pas une expression que j'utilise beaucoup à la forme positive. Avec la forme "se sentir mal à l'aise", l'expression m'est plus familière, et là aussi, je préfère "pour".
    En revanche, "de" s'imposerait pour moi dans "je suis bien aise de pouvoir vous aider".
     
    < Previous | Next >
    Top